Accueil

Buts

Groupe Retinal degeneration and regeneration : Yvan Arsenijevic
Projets Retinal degeneration and regeneration | Annuaire | Publications | Collaboration | Alumni

Groupe From physiopathology of retinal diseases to clinical applications : Laura Kowalczuk
Projets From physiopathology of retinal diseases to clinical applications | Annuaire | Publications | Collaboration

Groupe Macular degeneration and diabetic retinopathy : Raphael Roduit
Projets Macular degeneration and diabetic retinopathy | Annuaire | Publications | Collaboration |

Groupe Retinal disorder research : Corinne Kostic
Projets Retinal disorder research | Annuaire | Publications | Collaboration

Groupe Gestion / Secrétariat / Animalerie
Annuaire

Votre soutien

Liens

Groupe "Retinal disorder research"

Investigateur principal : Corinne Kostic

La réponse pupillaire à la lumière (PLR) résulte de trois types de cellules photosensibles rétiniennes. Tandis que les cellules ganglionnaires intrinsèquement photosensibles (ipRGCs) sont importantes pour le maintien de l'adaptation à la lumière ambiante, les photorécepteurs cônes et bâtonnets apportent des informations temporelles et spectrales supplémentaires. Chez l'homme, différents protocoles variant l'intensité et la longueur d'onde des stimuli lumineux ont été testé afin d'isoler la PLR induite par ces différents types cellulaires. Cependant, vu la différence de composition et de sensibilité des rétines de rongeurs par rapport à la rétine humaine, l'utilisation de ces protocoles dans les modèles murins ne va pas sans précautions pour extrapoler les résultats à la fonction rétinienne humaine.  Pour mieux comprendre la composante des photorécepteurs cônes et bâtonnets dans la PLR et sa sensibilité, nous avons examiné la PLR de différents modèles de souris déficientes en cônes, en bâtonnets ou les deux. Nous avons ainsi montré que la dynamique initiale de la PLR après le stimulus est un critère de PLR qui permet d'identifier la composante bâtonnet ou cône de la PLR dans des modèles murins de dystrophies rétiniennes (Kostic C*, Crippa SV, Martin C, Kardon R H, Arsenijevic Y and Kawasaki A*. Determination of rod and cone influence to the early and late dynamic of the pupillary light response. (2016) IOVS 57, 2501-2508.). Ce travail pose les jalons essentiels pour la suite de notre travail qui consiste à évaluer si la pupillométrie pourrait servir d'alternative comme test objectif pour mesurer la fonction rétinienne.



Eye



Fondation Asile des aveugles - Avenue de France 15 - Case Postale 5143 - 1002 Lausanne - T +41 21 626 81 11 - F +41 21 626 88 88 - Dons: CCP 10-2707-0